lundi 1 octobre 2012

A chacun son folklore

Dessiné en réaction aux propos d'Odon Vallet dans Paris-Match
"Je prends conscience que ce continent, ce n’est pas seulement tout un folklore de gris-gris et de tam-tams", dit-il en parlant de l'Afrique

8 commentaires:

Mella a dit…

Illustration très juste. Dommage que nous soyons les premiers à ne pas nous rendre compte de cette supercherie.

J'en ai aussi profité pour lire l'article cité... Du moins, essayer de lire. Parce qu'un tel concentré d’âneries ne permet pas d'arriver au bout du premier paragraphe. Affligeant!!

Hyacintha a dit…

Ce ne sont pas les propos d'Odeon Vallet, ils ont etes receuillis par une journaliste qui les as detournes ...
http://www.youtube.com/watch?v=_F1VOTzkdVo

Il a renonce a son heritage de 100 millions d'euros, pour creer une fondation, il octroie chaque annee des bourses a des etudiants africains...ou asiatiques brillants et il a change la vie de beaucoup de jeunes ...
arretons la betise, il ne faut pas toujours suivre nicroire ce qui est poste sur les reseau sociaux!

Je suis autant choquee que vous par ce qui a ete ecrit mais il faut comprendre que ce ne sont pas ces mots...
Car la on tombe dans le victimisation systematique, apres le gateau en Suede, les boucles d'Oreille Dolce & Gabana...

PS: je suis une tres grande fan de ce blog

Mella a dit…

Je cherche peut être au mauvais endroit, du coup je pose la question : où se trouve la victimisation ici? Et la bêtise? Il y a t il une mauvaise interprétation de l'article source? Des propos déformés dans cet article?
Pour ma part, je ne connais pas Odéon Vallet et je ne cherche pas à savoir qui c'est (il gates aussi a créée une fondation pour reverser sa fortune aux pauvres des PPTE&co). Les propos de l'article (publié sur le site d'un magazine et pas sur les réseaux sociaux) qu'ils soient tenus par un journaleux ou par ce Vallet n'en reste pas moins suintant de racisme primaire. Se faire taxer de victimisation ou de bêtise lorsqu'on s'en émeut... Je ne trouve pas mes mots ; ou plutôt, je les retiens (sic).

Hyacintha a dit…

Chere Mella,

Ce n'est pas a toi que mes critiques s'adressent, ce que je denonce, c'est l'effet boule de neige, des qu'il ya a une polemique sur les reseaux sociaux, l'article date de 2004!
Sans les reseaux sociaux personne n'aurait ete au courant ...
Oui et quand je dis arretons la betise, et la victimisation, c'est qu'il faut parfois prendre du recul sur les choses qui sont ecrites sur internet et ce mefier de l'influence parfois tres negative que peuvent avoir les medias

La mauvaise interpretation de l'article source reside dans le fait qu'on attribue des propos a O.Vallet, qui ne sont pas de lui !
et que tout le monde suive...
Si tu ne cherches pas a savoir qui est ce Monsieur, c'est bien normal que tu aie une opinion biaisee de lui...

Je le repete une fois de plus, ce n'est pas une critique qui s'adresse en particulier a toi ou a l'illustration, je ne t'attaque pas, comme par hasard Tite est passe a la TV il y a quelques jours et il a tres bien reussi, apres lui des dizaines de jeunes sont venus du Benin pour etudier en France dans des institutions prestigieuse et on changes leurs destin

C'est a nous de faire changer la mentalite des gens par nos accomplissements, car l'Afrique pour beaucoup de personnes ce n'est qu'un continent " tout un folklore de gris-gris et de tam-tams"...

Mélanine a dit…

Ce n'était pas l'identité de l'auteur qui était importante pour moi quand j'ai réalisé cette illustration, ni la date de publication de l'article.

Ce qui était important c'était de mettre dans un autre contexte les termes assez méprisants que sont "folklore" et "gris-gris".

Je suppose que l'auteur faisait référence au vaudou en parlant du "folklore de gris-gris et de tam-tams", puisque l'étudiant est originaire du Bénin. N'est ce pas là une marque de mépris à l'égard d'une religion ?

Quant on parle de la chrétienté c'est une religion, mais quand on parle du vaudou, ou d'autres croyances en Afrique, ce n'est plus une religion, c'est du folklore.

Comment réagirait un chrétien si on assimilait un prêtre à un sorcier, une prière à une incantation, un chapelet à un gri-gris, une orgue d'église à un tam-tam ?

C'est cela que j'ai souhaité illustrer

Mélanine a dit…

Une autre citation qui m'a choquée
« Tite vous rend immédiatement antiraciste ! », dit un camarade de classe du lycée Louis-le-Grand.

J'ai envie de poser cette question : et si Tite ne s'était pas révélé aussi brillant que cela, le racisme serait-il pour autant justifié ?!!
Peut-on aussi avoir droit à la médiocrité ?

Mella a dit…

Mélanine a bien résumé mon propos. A noter que je parle à la première personne parce que mes propos n'engage que mois. Ça ne veut pas dire que je me sens particulièrement visée par tes posts.

Je n'ai pas une opinion particulière sur M. vallet. monsieur qui reste un particulier lamda dans le sens où ce n'est pas une personne ayant le pouvoir législatif d'influencer la vie des noirs en général et des africains.
Je n'ai donc pas à avoir une opinion (positive ou négative) sur lui. Je m'émeus juste de propos particulièrement négrophobes publiés par un magasine.

Question: les propos de ce monsieur ont été déformés. A-t-il demandé une correction des écrits? Je pense que non, sinon, l'article ne serait pas encore en ligne aujourd'hui. Pourquoi a-t-il accepté qu'on puisse lui prêter une telle ligne de pensée? Est il le seul à ne pas avoir saisi la dimension raciste des propos?

Hyacintha a dit…

Mes propos et mes critiques ne s'adressent qu'a la polemique pour commnencer...je ne vise personne en particulier
J'ai un point de vue different en ce qui concerne son analyse, c'est tout

Je suis tout comme vous choquee de l'intolerance et du racisme de cet article, mais ce qui m'interpele d'autant plus, et bien c'est l'aspect positif qui peut parfois decouler du racisme...si par de petites choses de la vie quotidienne et bien on arrive a faire changer la facon dont les gens nous percoivent, et bien je ne vois pas le mal!

Le racisme est avant tout de d'ignorance, certes Monsieur Vallet selon toi Mella
"reste un particulier lamda dans le sens où ce n'est pas une personne ayant le pouvoir législatif d'influencer la vie des noirs en général et des africains."

Mais en tout cas je le redis encore, il a change le destin de beaucoup d'etudiants venant d'Afrique ou d'Asie, personne ne peut le nier.. combien d'etrangers (africains en general)trouve t-on dans les etablissments de prestige en France ou en Europe? Diaspora EXCLUE

Je suis moi meme Beninoise,mon village est un des berceaux de la culture Vaudoue et si ma culture se resume a un Folklore de Tam Tam et gris gris,pour certains, ce n'est que le reflet de leur propre betise j'ai souvent eu a faire face a ce type de reflexions de la part d'Africains dans le seul but de me denigrer tout aussi ignorants et racistes!

Il y a une realite a laquelle il faut faire face de nos jours l'Afrique est en retard, pas competitive, c'est la que le bas blesse, on n'accepte pas d'etre critiques alors que nous sommes BONS DERNIERS sur beaucoup de plans encore, l'education est l'une des seules choses a laquelle l'on peut encore s'accrocher
Voila sur ce, bonne continuation a toutes et a tous !